29 novembre 2004

et voilà tout

un jour il m'a serrée dans ses bras il ne faisait pas nuit pourtant il n'était pas chez lui non plus alors vite on a sauté hors du lit on a regardé des clips à la télé il n'osait plus me dire "laura..." il croyait qu'il aurait du temps mais il m'avait déjà perdue: j'ai épousé                  une star ... [Lire la suite]
Posté par laurinette à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2004

S'il ne pense pas à moi d'ici une heure

je l'oublie je le raye de mon esprit je l'efface du tableau noir de ma cervelle et je la mange je me casse avec les bouts de craies qui crissent à chaque virage de ma vie je le mets au placard je le range entre mes soutifs sans bretelles et mes pulls bleu orage je l'émiette et je le trempe dans un bon chocolat chaud je brûle ses photos et après seulement je passe l'aspirateur
Posté par laurinette à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 novembre 2004

être et avoir

L'autre jour j'ai quitté un ange il avait un diable à l'épaule  il avait des dragons sur le dos il avait une cigarette à la bouche il avait une bière à la main il avait l'allure d'un homme il avait de l'amour dans la voix mais je sais que c'était un ange un être qui n'existe pas je suis redescendue sur terre
Posté par laurinette à 08:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 novembre 2004

les voisins: "c'est pas bientôt fini, oui?"

LeS RidEs Au CoIn De SeS yEuX SeS yEuX aU bOrD dE mEs LèVrEs MeS LèvReS cOnTrE sA pEaU sA pEaU sA pEaU sA pEaU Ce N'eSt PaS pEaUsSibLE cE n'EsT pAs PoSsIbLe C'eSt TrOp BeAu La RéALitE vA FinR pAr M'éJeCteR à Des AnNéEs LuMièRe De La ChAiR dE pOuLe QuI pArCoUrE sOn DoS SoN dOs Qu'EnSeRrEnT mEs MuScLeS MeS mUscLeS tEnDuS pAr L'eFfOrT L'eFfOrT pOuR Le GaRdEr EnCoRe EnCoRe EnCoRe EnCoRe
Posté par laurinette à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2004

un an, peut-être deux

J'ai retrouvé une lueur d'espoir. Elle scintillait si haut parmi les autres étoiles, loin de mes yeux clos veinurés de pastel à force de scruter le noir. Aujourd'hui que finit le deuil de mon amour, voile et cendres, je vais aller au ciel souffler les bougies des jours et des nuits passés à t'attendre. 
Posté par laurinette à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2004

il fallait se poser la question (non? ;-))

Pourquoi les films parlent-ils de "téléphone cellulaire", les pubs de "téléphone mobile" et les particulier de "portable" (tout court)? Hein d'abord? Et qui va l'emporter dans ce match au suspens haletant? (me suis dit hier, dans mon ptit lit, devant la téloche...) Nan mais sans blague, c'est symbolique de la lutte de pouvoir qui oppose les média, les multinationales et la société civile. Psychologiquement, "cellulaire" reflète une volonté holiste de réduire toute individu à un élément d'une structure qui le... [Lire la suite]
Posté par laurinette à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2004

je suis en train de mourir

il y a un quai il y a une voie ferrée et il y a moi qui vais sauter
Posté par laurinette à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 novembre 2004

médecine à deux vitesses

Je reviens d'un "centre polyclinique", un de ces centres où on trouve de tout: dentiste, gynéco, dermato, gastro, etc Ils font même les prises de sang! lol La population qui s'y rend est majoritairement bénéficiaire de la CMU, couverture maladie universelle, autant dire pauvre. D'ailleurs, pas de soins sans carte vitale, attestation ET carte d'identité, réclamées d'entrée de jeu (et les apatrides alors?), ce qui confère un peu aux lieux l'aspect d'un hôpital nord-américain... Moi j'ai été là-bas voir le dentiste, d'abord paske c'est... [Lire la suite]
Posté par laurinette à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2004

je pars

rien dans le brouillard matinal ni dans le vent automnal qui le dissipe ne me retient une odeur de santal coule le long de mes trippes gangrenant tout sur son chemin  
Posté par laurinette à 08:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 novembre 2004

Sur "La deuxième étape"

Juste histoire de faire ma pub... comme pour beaucoup de mes commentaires d'ailleurs! N'empêche que c'est un très beau texte, ce qu'il nous a écrit là le petit. http://deuxiemeetape.canalblog.com/archives/2004/11/23/186786.html
Posté par laurinette à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]